PROPRET, certifié écoresponsable!

29 octobre 2019
  • Portraits d'entreprises

« Je suis fier que le CESIM prenne le lead pour amener l’économie sociale à un autre niveau. Il nous incite à réfléchir autrement, ce qui est profitable pour chacune de nos organisations. »

- Marcel Leduc, PROPRET

PROPRET est une entreprise d’insertion en entretien ménager qui s’articule autour de deux grands axes : les services en entretien et les parcours d’insertion. En 2018, à la suite d’une formation offerte par la Ville de Montréal, elle s’est engagée dans une démarche de certification en développement durable. « Nous sommes ravis d’avoir obtenu notre certification écoresponsable du Conseil des industries durables», révèle Ruben Jimenez, directeur du développement des affaires, qui œuvre chez PROPRET depuis 16 ans. « Le processus de réflexion est très stimulant, et ça va emmener PROPRET ailleurs! »

Directeur général de ce grand organisme, qui compte aujourd’hui une centaine d’employés permanents et autant de travailleurs en formation, Marcel Leduc enchérit du même sens : « Nous avons de nombreux clients de très longue date, mais la démarche nous permettra d’en chercher de nouveaux pour qui cette certification est indispensable », explique celui qui s’investit depuis 26 ans au sein de l'entreprise.

Du côté de l’insertion, la coordonnatrice Pascale Corriveau a mis son énergie à repenser les parcours d’insertion et revoir les modalités d’encadrement, afin de mieux les adapter aux réalités de la main-d’œuvre, qui rencontre de plus grandes difficultés d’intégration. « Le recrutement pour les programmes d’insertion est également plus difficile », ajoute M. Leduc.

Parmi les bonnes nouvelles obtenues cette année, citons l’obtention du contrat d’entretien du Monument-National : « Nous avons obtenu ce contrat grâce à la qualité du service offert à l’École nationale de théâtre du Canada depuis plusieurs années », déclare M. Jimenez. En plus du bouche-à-oreille de clients satisfaits, l’entreprise a pris la décision d’accroître sa présence sur les médias sociaux, pour mieux faire connaître sa mission et sa participation au réseau de l’économie sociale.

« Retour aux nouvelles