GRAME: conjuguer résilience et croissance

05 septembre 2019
  • Portraits d'entreprises

« Les dossiers environnementaux sont nombreux, la volonté de changement est grande… mais les sources de revenus pour modifier les comportements des gens ou les actions des décideurs ne se multiplient pas pour autant. »

-Jonathan Théorêt, GRAME

Depuis 30 ans, le GRAME (devenu en 2019 le « Groupe de recommandations et d’actions pour un meilleur environnement ») se consacre à la promotion du développement durable, à l’éducation et à la protection environnementale. En plus d’agir comme groupe d’intérêt public, il offre aussi des services d’intervention directe comme la plantation d’arbres dans des espaces publics. Jonathan Théorêt, directeur général du GRAME, cite en exemple le partenariat récemment conclu avec Dollard-des-Ormeaux pour une initiative de verdissement (1000 arbres).

« Nous opérons depuis longtemps grâce à des subventions. Ça fonctionne très bien, mais nous avons récemment entrepris de changer un peu ce modèle en diversifiant nos sources de revenus. Accroître les revenus autogénérés permettra plus de résilience pour les années à venir », explique le participant de la cohorte actuelle de L’économie sociale, j’achète!, en soulignant que les effectifs du GRAME ont presque triplé au cours des deux dernières années.

Parmi les réussites récentes du GRAME se trouve la campagne « ICI on verdit » qui, depuis 2015, incite les institutions, commerces et industries de l’Ouest et du grand Sud-Ouest de l'île à planter des arbres. Notons aussi la parution à venir de la suite de l’ouvrage Énergies renouvelables : Mythes et obstacles , publié par l’organisme en 2010, et les ateliers jeunesse de la Bourse du carbone Scol’ERE , une initiative éducative réalisée par le GRAME en partenariat avec diverses autres entreprises d’économie sociale comme GUEPE et la Coop FA.

« Nous sommes actifs dans plusieurs sphères, et notre objectif pour 2019 est de consolider notre croissance, affirme monsieur Théorêt. Nous nous positionnons déjà comme un acteur majeur dans l’ouest de Montréal, mais nous voulons aussi répondre aux besoins que nous constatons en Montérégie, à Laval, sur la Rive-Nord… Nous sommes toujours à la recherche de bons partenaires potentiels pour développer de nouvelles actions concrètes sur le terrain. »

https://www.icionverdit.org/

http://grame.org/livreenergie.html

https://boursescolere.com

« Retour aux nouvelles