Témoignages

Quelques étincelles d’une démarche d’intelligence collective!  

« Je réalise qu’on a des idées pour les autres. Peut-être que c’est plus facile parce que le projet dont on discute n’est pas dans notre champs d’activité. » (participante, Conversation NORD, 25 mars 2014)

«  Je me suis aperçu qu’on a les mêmes problèmes, qu’on soit dans le privé ou qu’on soit un OBNL. » (participant, Conversation NORD, 25 mars 2014)

« [J’ai eu] un sentiment de vertige face à des collaborations inattendues. Dans mon trio d’entraide, on dirait que j’ai trouvé exactement la personne qu’il fallait pour faire avancer mon projet. C’est fascinant! Cette rencontre est prometteuse. » (participante, Conversation SUD, 31 mars 2014)

« Les discussions étaient confortables et les gens étaient dans leur élément. Il s’agit d’une amorce, je l’espère, vers d’autres rencontres de ce type.» (participante, Conversation SUD, 31 mars 2014).

« [La conversation a permis de faire émerger] des partenariats innovants auxquels je n’aurais pas pensé de prime abord. Le réseautage permet de se rassembler et de réorienter nos projets. » (participante, Conversation OUEST, 1er avril 2014)

« J’ai vu des collaborations possibles entre nos initiatives respectives. Partir du citoyen, de ses intérêts pour construire des projets, c’est ce qui ressort de nos discussions. » (Participant, Conversation EST, 3 avril 2014)

Et des étincelles semées lors de la Grande Conversation!

« L’économie sociale est bien vivante… et porteuse pour le mieux-être et l’avenir de Montréal. Je repars comblée et satisfaite de la qualité des échanges. Merci. Super organisation! »

« Il y a plein d’approches, définitions, théories sur ce qu’est l’économie sociale, mais à la fin ce qui est le plus important, c’est d’agir et travailler pour la transformation sociale. »

« Je repars avec la conviction qu’il est possible de faire plus, de faire différemment et de placer l’économie sociale en avant-scène. »

« Je repars avec de l’enthousiasme, de la diversité, des idées, des ambitions, de tout pour faire un Montréal heureux. »

« Une entreprise d’économie sociale fait du social et de la « business ». Il faut oser s’affirmer pour montrer sa valeur ajoutée. »

« Je repars avec une approche différente et plus ouverte sur notre projet de coopérative régionale, notamment en ce qui a trait au développement de partenariats. »

« Je repars avec de nouvelles connaissances de l’économie sociale, de nouvelles rencontres et de l’énergie pour trouver des idées audacieuses. »

Les commentaires sont fermés.