Communiqué

Grande Conversation montréalaise sur l’économie sociale

Plus d’une centaine de personnes ont exploré les actions, les collaborations et les modèles d’affaires innovants qui pourraient soutenir le développement de l’île de Montréal, lors de la grande Conversation montréalaise sur l’économie sociale, organisée hier par le Comité d’économie sociale de l’île de Montréal (CÉSÎM), un comité-conseil de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal.

L’événement, qui a réuni des acteurs de milieux variés, vient clore une série de conversations tenues récemment aux quatre points cardinaux de l’Île, afin de prendre le pouls du terrain et d’explorer comment l’économie sociale peut poursuivre son déploiement sur l’île de Montréal. Ces conversations avaient permis de répertorier 250 projets inspirants, en plus d’identifier des tendances et des nouveaux créneaux à explorer pour l’économie sociale.

« L’économie sociale est porteuse d’innovation et contribue, à de multiples égards, au développement de notre région. Or, la complexité des enjeux et des besoins d’aujourd’hui nous force à revoir nos modèles, nos façons de travailler, de créer et d’habiter la ville », souligne madame Manon Barbe, présidente de la CRÉ de Montréal.

C’est pourquoi le CÉSÎM, qui a un mandat de concertation régionale, souhaitait faire les choses autrement. « Les intervenants en économie sociale sont toujours à la recherche de nouveaux moyens pour mieux répondre aux besoins du milieu. Ces conversations sont  des occasions  privilégiées d’explorer de nouveaux créneaux porteurs pour l’économie sociale, mais également de susciter l’émergence de nouveaux projets et de nouvelles collaborations. Les résultats de ces grands rendez-vous seront une source d’inspiration pour les orientations et les interventions du CÉSÎM au cours des prochaines années  », conclut madame Édith Cyr, présidente du CÉSÎM.

L’économie sociale génère 2 milliards de revenus annuellement et maintient plus de 60 000 emplois sur l’île de Montréal, ce qui en fait une composante à part entière de la structure économique montréalaise.

Les commentaires sont fermés.